Projets et chantiers


https://www.facebook.com/larbreaplumes72/

Portraits sensibles de personnes de plus de 60 ans vivant seules

Aller à la rencontre des personnes de plus de 60 ans et leur donner la parole

… Et quand la parole se tait, les gestes et les silences parlent…

La photographie et l’écriture saisissent l’instant…

Faire circuler ces paroles, gestes et silences…

Comme un fil artistique au sein du territoire…

Première étape expérimentale

Dans le cadre du projet l’Arbre Voyageur, Emmanuèle Gabrièle, médiatrice artistique et Laurent Dubois, photographe, mènent ensemble un projet expérimental.

De novembre 17 à juin 18, principalement dans le secteur du Grand Lucé et de la Chartre-sur-le-Loir, ils rencontrent à plusieurs reprises à leur domicile 6 personnes de plus de 60 ans vivant seules.

Ces rencontres sont possibles grâce à des personnes -relais qui font le lien : aide à domicile, infirmière, équipes de centres sociaux.
Les personnes-relais ont au préalable présenté le projet à la personne et recueilli son adhésion de principe.

 Lors d’une visite préliminaire en présence de la personne -relais, Laurent propose à la personne de réaliser à son domicile, son portrait à la lueur d’une bougie et Emmanuèle se propose d’écrire un texte. Ce texte sera inspiré par ce moment si particulier partagé autour du portrait et de la parole, moment durant lequel la personne offrira son visage et avec lui, une part de ce qu’elle est et de son parcours de vie.

- 6 personnes ont accepté d’être photographiées chez elles dans une cabine de photographe installée par Laurent et 5 textes ont été écrits par Emmanuèle suite à ces rencontres.

 Actuellement, Laurent et Emmanuèle rencontrent de nouveau chaque personne pour lui remettre la photographie et le texte écrit.
Ce moment de restitution est intense, c’est l’occasion de se donner des nouvelles quelques mois plus tard, de regarder la photographie ensemble, d’en parler, d’écouter la lecture du texte par son auteur, de recueillir comme une vraie récompense l’émotion de la personne qui reçoit cette image d’elle-même et ce texte qui lui est adressé.

 Laurent et Emmanuèle s’engagent à faire le lien ensuite avec ces personnes tout au long du projet et à les inviter à une rencontre collective autour du corpus de photographies et de textes.

Étapes suivantes

 Nous souhaitons amplifier cette démarche et y associer un plus grand nombre de personnes âgées. Notre objectif est de constituer 20 portraits.

 Nous souhaitons réunir à travers ce projet des personnes âgées de tous horizons, de la ville comme de la campagne et mettre en valeur leurs parcours de vie et surtout ce qui a animé et anime encore et toujours l’existence de chacun·e .

Le projet Portraits sensibles de personnes âgées vivant seules s’inscrit dans un projet plus large : L’Arbre Voyageur qui consiste, à travers diverses actions, à aller vers les personnes isolées.

L’Arbre Voyageur

« Toute personne, à tout âge, même fragilisée par la vie
A un potentiel de créativité insoupçonnée
L’exprimer lui permettra de se découvrir
De mieux se connaître et de s’accorder de la valeur »

Notre projet , l’Arbre Voyageur consiste à :

aller à la rencontre des personnes isolées à la campagne et à la ville
leur proposer dans leurs lieux de vie
individuellement et en petits groupes
des temps d’expression et de création :
parole, écriture, dessin, peinture, théâtre, créations en tout genre..

Actuellement , l’Arbre à plumes recherche et rencontre des partenaires pour ancrer ce projet sur un territoire urbain et sur un territoire rural en Sarthe.

Interview "L’Arbre Voyageur"

lien - >https://youtu.be/kOhm9m-lvjA

Liberté, j’écris ton nom

Chantier de création 2015 2016
Danse et textes

Nous voulons être « passeurs de mots », les recueillir, les mettre dans la lumière, les faire voyager, danser, nous voulons porter attention aux formes toujours nouvelles qu’ils inventent en chacun de nous et aux nouveaux espaces qu’ils ouvrent…

Depuis 2005, l’Association L’Arbre à plumes a animé régulièrement des ateliers d’écriture à la Maison d’Arrêt au Mans puis à Coulaines.

L’association a rassemblé au fil des ateliers des textes témoins des sentiments, émotions, sensations, réflexions de ces personnes en situation de détention.
Accompagnés d’autres textes de personnes incarcérées hommes, femmes, anonymes et personnalités, ces témoignages poétiques nous fournissent le terreau d’un projet artistique et social sur le thème « Liberté, j’écris ton nom ».

Les deux niveaux de construction du projet

1 – Création de la pièce Liberté, j’écris ton nom : danse et textes inspirés des mots écrits en détention, représentations février, mars et mai 2016 à la salle de la Compagnie Marie Lenfant, au théâtre de l’Ecluse au Mans et au Théâtre de Chaoué à Allonnes…

2 – Organisation de stages, animations et ou ateliers sur le thème Liberté, j’écris ton nom :

stage les 23 et 24 mai 2015 à Mezières sous Lavardun

Stage à Allonnes en mai 2016 en partenariat avec la Cie du Théâtre de l’Enfumeraie , avec le collège de la deuxième chance des Apprentis d’Auteuil et avec le GEM regroupant des personnes cérébrolésées